Chères amies, chers amis vidéastes,

Cette année le Festival National FCVFB a suscité pas mal de remous.Nous
en sommes conscients, c’est pourquoi le C.A. a réagit en vue de rectifier la situation l’année prochaine.

Vous trouverez in extenso le dernier rapport du conseil
d’administration de la FCVFB avec ses nouvelles pistes qui peut-être, permettront d’arriver à un
classement plus équitable.

Il faut également vous rendre compte que, quoique vous ayez passé
beaucoup de temps à finaliser votre film, il y aura toujours quelqu’un qui
pourrait être plus fort que vous. Le principal est que vous l’ayez fait.

En ce qui concerne le programme du gala cette année, nous avions
des limites de temps. Beaucoup de films
trop longs et aussi des films qui ne respectaient pas les règles musicales
établies lors de leur diffusion publique n’ont pu être présentés.

Les années précédentes nous sommes toujours parvenus à respecter un équilibre entre les films de nos différents clubs
pour autant qu’ils soient arrivés en finale et dignes d’une séance de
films vidéo non professionnels de haut niveau.

Bernard Marchal a réalisé un travail remarquable précisant les
différentes nuances permettant de classer les films dans leur bonne catégorie
(documentaire, reportage, genre..). . Dans quelques temps nous publierons sur
ce bloc l’original de ce travail et une synthèse de cette analyse.

A bientôt et bonnes vacances.

André Lion, président de la FCVFB

Rapport de l’assemblée
générale du 16 mai 2013

Présents : Monique & Paul CARTON (Studio
2) Pierre JOASSIN (Septième Art
Amateur)


Michel CHARLIER
(RCC 8/16) Albert
MIGNOLET (Jemeppe CV)


Paolo PAGLIORELLO (RCCL) André LION (RCCB)

Franz
BARDIAUX (Royal Cameram) Sylvain
MASSUYR (RCCH)

André BEAUJEAN (RCCHuy)

Festival National

Analyse des résultats

Certains auront difficile de faire comprendre
le classement à leurs membres. Il y a des anomalies énormes qui peuvent
décourager. Certains films sélectionnés n’avaient pas leur place dans la liste
des lauréats, alors que des films valables étaient absents.

On
est confronté à un gros problème pour trouver des membres de jury. En effet,
ils sont presque toujours des réalisateurs. La personne qui a sélectionné le
jury n’est pas responsable.

Suggestion pour le futur : Six personnes
dans le jury dont trois extra-muros qui seraient des généralistes cultivés.
Toutefois, ne pas rejeter ces extra-muros car ils ont des points de vue différents
des nôtres. Ils peuvent remettre les pendules à l’heure. Attention aux
spécialistes qui ne voient que leur domaine.

Les
membres des ententes qui font partie du jury n’ont pas le droit d’avoir un film
en compétition.

Certaines personnes ont du mal à inscrire leur
film dans la bonne catégorie, le terme tourisme sera supprimé. Monsieur Bernard
MARCHAL a eu la gentillesse de nous faire parvenir un travail de sept pages sur
la différence entre un reportage et un documentaire (vous pouvez l’obtenir en
le demandant à Monsieur Michel CHARLIER)

Le minutage pour la participation aux journées
de cotation du national est un bon système. Veillons à respecter les temps
impartis (générique compris).

1) Lissage

Le lissage avait pour but de ne pas mettre sur
la touche le jury qui a une cote extrême, mais il se présente un problème
lorsqu’il faut faire un double lissage. (A revoir)

2) Gala 2013

La sélection des films présentée au gala a été
très appréciée pour sa qualité, mais certains clubs attirent l’attention
qu’aucun de leurs films ne participait à cette projection.

3) Présentation du palmarès 2014
et gala

Après les coqs distribués par catégories,
suivra sans classement, la liste alphabétique des noms de tous les autres
participants, en guise de reconnaissance du travail accompli.

La présence des réalisateurs sera
impérativement respectée lors de la proclamation du palmarès.

4) En conclusion

André BEAUJEAN a été proposé comme président du
jury. Le jury sera composé de six personnes. Présenter sa candidature auprès de
Franz BARDIAUX.

Dates du futur national : les cotations
les 29 et 30 mars 2014

le gala
le 1er mai 2014 à Namur

5) Unica

Nous disposons de 34
minutes intervalle compris . Décision :
Introspection de M. Jean-Marc LONFILS (10) / La danse du péché de
L. et A. LION réduit à 6 min et Le
prix du soufre de M. Bernard MARCHAL.(12) en tout 10+2+6+2+12+2 =34 min.

Fin de
séance : 17 heures 15.
La secrétaire

Monique
L’HOIR